Pour la cinquième semaine de l’innovation publique, La Fabrique RH vous donnait rendez-vous pour deux événements.

 

  • Mardi 20 novembre, un afterwork innovant

P1000023

Mardi soir a eu lieu l’AfterLab organisé par la direction interministérielle à la transformation publique. En tant que partenaire de l’événement, la préfecture de région Ile-de-France RH tenait un stand faisant une large place à La Fabrique . De nombreuses personnes sont venues découvrir leurs actions innovantes. L’occasion idéale pour les projets « Sous le bonnet » et « Quinze Pourcent » de diffuser en avant-première leurs vidéos sous l’œil attentif de Julien Charles, préfet de Paris et d’Ile-de-France.

DseKIOMWwAETmzg

L’événement s’est suivi d’un discours de Thomas Cazenave, délégué interministériel à la transformation publique et de Julien Charles. Un mot d’ordre : « la créativité des agents publics doit être soutenue ! »

 

  • Jeudi 22 novembre, une expérience immersive

L’événement majeur de La Fabrique RH, #4RaisonsPourLesquelles, a eu lieu le jeudi 22 novembre à Station F. Loin des traditionnelles tables rondes, les projets ont été présentés sous forme de scénettes immersives.

L’événement s’est déroulé en deux moments principaux. Dans un premier temps, les participants ont incarné le rôle de potentiels candidats aux métiers de la fonction publique venus assister à un salon. Ils étaient loin de se douter que ce dernier aller être ennuyeux.  Les participants installés, les porteurs de projet de Sous le bonnet et Booste ta fonction publique ont pu entrer en scène. D’une voix monocorde, ils ont commencé à présenter les métiers de la fonction publique. Après 5 minutes de présentation, une voix s’est élevée au fond de la salle « Stop ! On arrête ! Ce n’est pas possible, c’est ennuyeux ! Vous en pensez quoi ? ». Intrigué, tout le monde s’est retourné. C’était Marine, animatrice de l’événement, qui interpellait les participants sur la scène qu’ils venaient de voir. Les participants ont réagi et affirmé que ça ne pouvait pas continuer, qu’il fallait que cette présentation non dynamique des métiers de la fonction publique cesse. Rebondissant sur ce qui venait d’être dit, les porteurs de projets ont pu présenter successivement leurs véritables projets en montrant de quelle manière ils peuvent améliorer l’attractivité de la fonction publique et permettre d’éviter une telle situation !

Fin du premier atelier, les participants ont fait le choix de s’engager dans la fonction publique, ils sont désormais fonctionnaires. Ils ont été invités à monter au 2ème étage.

Un premier groupe est parti à la rencontre du projet Coco Passion. A leur arrivée, l’équipe était en scène. Chacun était assis à un bureau. L’un avait besoin d’utiliser Excel. Ses compétences étant très limitées, il s’est vite retrouvé bloqué. Lui qui profitait de la pause méridienne pour aller courir s’est vu malheureusement contraint de rester au bureau pour finir son projet. A contrario, son collègue qui travaille dans la gestion et pour qui Excel n’a aucun secret, a décidé durant sa pause déjeuner d’aller faire son footing quotidien. A l’issu de cette mise en scène s’en est suivi quelques minutes de discussion avec les participants sur la façon dont le projet Coco Passion peut améliorer les conditions de travail et la collaboration.

Un deuxième groupe, quant à lui, est parti à la découverte du projet Quinze Pourcent. Ils ont pu découvrir en exclusivité le premier épisode de la web-série sur le sexisme ordinaire au travail. S’en est suivi quelques minutes de discussion autour de la vidéo. Les réactions ont été très diverses. Certains ont dit que c’était très caricatural, d’autres auraient apprécié que l’on pousse le trait un peu plus.

Plongés dans le quotidien de l’administration, les participants ont pu découvrir en quoi des projets innovants et concrets améliorent les RH publiques !

Pour en savoir plus, vous pouvez également retrouver nos interventions sur Acteurs publics :

Publicités